Joseph Tux

INTRODUCTION

En vrac
mercredi 6 mai 2009
  • Institution :
    • Tout ce qui est institué par les hommes. Le première des institutions : la famille [1].
    • ambiguïtés du terme
    • en psychiatrie
  • Psychose et aliénation ( mentale/sociale )
  • Psychothérapie ( psychanalyse et psychose : Lacan )
  • Institutionnelle ( analyse institutionnelle , psychiatrie sociale Marx : aliénation sociale )
  • Psychothérapie institutionnelle : psychiatrie . Soigner l’institution.

À l’origine de

  • Responsabilité soignante des infirmier(e)s
  • Introduction et développement de multiples disciplines dans l’institution :
    Assistantes sociales, éducateurs et enseignants, psychologues, psychomotriciens et rééducateurs, ergo et art thérapeutes
  • Médiations thérapeutique
  • Sociothérapie ( club -> CATTP )
  • Analyse institutionnelle
  • Associations
    • Croix-marine
    • Parents. ( UNAPEI, UNAFAM )
  • Secteur « semi-public », puis « médico-social ».
  • Secteur circulaire de 1959 ( Fin de la IVe république ), loi de 1985.
  • Autonomie et identité de la psychiatrie différenciée de la neurologie.
  • Enseignement, formation, information : Séminaires et formations : La borde, Sainte Anne (J.OURY), journées de Saint-Alban, CEMEA, Pratiques de la folie, La criée, DU ( P.DELION LILLES ) etc...

L’asile en positif :

D’abord accueil protecteur pour des personnes exclues du fait de leur faiblese particulière (cause physique, psychique, économique.. )

L’institution est ainsi justifiée par G DAUMÉZON :

  • « Procédés courants de la société dont l’inéfficacité est attesté par l’existence de la maladie » . Possibilité donné au sujet de vivre sa folie, non d’y être enfermé.

L’asile en négatif

  • Erwing GOFFMANN : modèle d’institution totalitaire ( et déshumanisante, suraliénante.

Hors de l’asile :

en négatif : les murs dans les esprits ( peurs, égoïsmes et enfermement )

en positif :

  • polymorphisme de cet accueil : analyse minutieuse des rapports noués par le patient avec toutes les institutions qu’il habite [2]hors des services psychiatriques.
  • continuité des soins, caractère personnel, engagé et « risqué » des soins.

[1Donc on ne peut envisager sérieusement de la négliger

[2ou auquelles il a à faire. E.V.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 68 / 59178

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site PSY  Suivre la vie du site PSYCHOTHÉRAPIE INSTITUTIONNELLE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License